En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Neuilly-Plaisance

L'appel de L'Abbé Pierre

Emmaüs c’est avant tout une histoire de valeurs

1947 : l’espoir et l’utopie. L’abbé Pierre, député, loue une maison à Neuilly Plaisance (93) et la nomme Emmaüs en 1949. Emmaüs est un village de Palestine où les disciples de Jésus reprirent espoir, en le voyant ressuscité.
1949 : le sens.  Accueil du premier compagnon Rencontre d’un homme désespéré, Georges, et de l’abbé Pierre : « Je n’ai rien à te donner, mais toi qui n’as rien, au lieu de mourir, viens m’aider à aider. »  (Premier principe fondateur du Mouvement).  Emmaüs c’est « La rencontre d’hommes ayant pris conscience de leurs responsabilités sociales devant l’injustice, et d’hommes  qui ne possédaient plus de raison de vivre ». 
1950 : La parole politique. D’autres hommes arrivent à Emmaüs : des familles sans toit. Les compagnons construisent des logements d’urgence. C’est le « permis de vivre ». « Ce n’est pas aux hommes de s’écraser devant la loi ; c’est à la loi de, sans cesse se changer pour répondre aux droits de l’homme, en commençant par les plus petits ». Le droit avant la loi !
1951 : L’autonomie économique. L’abbé Pierre n’est pas  réélu député = manque d’argent. Il se résout à mendier dans Paris. Les compagnons refusent cette solution  et proposent de faire les poubelles et le débarras de logements ; c’est le début  du métier de chiffonnier.  «Jamais nous n’accepterons que notre subsistance dépende d’autre chose que de notre travail.» (Deuxième principe fondateur du Mouvement)
1954 : L’interpellation. L’insurrection de la bonté. L’hiver est là : un froid très rude frappe Paris. Expulsée de son logement, une femme meurt de froid dans la rue. Le 1 février 1954, l’abbé Pierre lance un vibrant appel à la radio. La France entière réagit et les dons affluent de partout  (matériels et financiers).
A partir de 1954, l’abbé Pierre entame une série de voyages à travers le monde. En 1963, un naufrage sur le Rio de la Plata lui fait réaliser qu’il est le seul à connaître tous les  groupes Emmaüs à travers le monde.  C’est le début d’un travail en vue d’une assemblée mondiale afin de faire le lien entre tous les groupes.
1971 : L’internationalisation. Assemblée constituante à Montréal (Canada) : adoption des statuts d’Emmaüs International.

Hiver 54

La GRANDE VENTE SOLIDAIRE ANNUELLE

La Communauté Emmaüs de Rédéné organise sa Grande Vente solidaire annuelle le SAMEDI 22 JUILLET de 10h00 à 18h00 non-stop sur son site Lieu-dit les Trois Pierres 29300 REDENE.
 
Cette Grande vente est le fruit du travail des compagnons, des bénévoles et des salariés de la communauté qui se sont mobilisés toute l'année pour revaloriser les objets issus des dons.
 
Cette journée s'organisera autour d'un espace restauration, d'une animation musicale et d’une ferme pédagogique.
 
De nombreux stands seront à l'honneur !
Petits mobiliers, Bijoux, Vêtements neufs, Menuiserie, Valises et sacs, Tapis, Chaussures neuves et d’occasion, Canapés / Matelas / Sommiers, Fripes, Objets bretons, Mobiliers / Matelas, Dentelles, Portes neuves / Chevets, Vêtements marins et militaires, Instruments de musique, Poupées et vieux jouets, Appareils photos, Gazinières, Ordinateurs, Frigos / Machines à laver, Timbres / Cartes postales, Vieux objets, Livres, Tableaux, Jouets, Objets du monde/marins/neufs, Vinyles / CD / DVD, Réveils / Pendules, Caravanes et voitures,Verre / Vaisselle, Petit électro / Hifi, Lunettes, etc. 

Objectifs de cette vente:
Permettre aux compagnons d'effectuer un travail solidaire afin de retrouver leur dignité.
Permettre à tous les acteurs de la communauté d'agir pour la lutte contre les exclusions.
Assurer le fonctionnement et l'autonomie de la communauté.
Participer à des actions de solidarités locales, nationales et internationales.

 

Aujourd'hui

C°min

C°max

GRANDE VENTE SOLIDAIRE